Le Crédac

D’un sud-est à un autre sud-est

Thu Van Tran

Artistes : Minh Quý Trương (et Freddy Nadolny Poustochkine), Quynh Dong, Quynh Dong, Công Tùng Trương, Que Chi Trương, Dimitris Tsoumplekas

Commissariat : Thu Van Tran

Dans le cadre de son exposition personnelle 24 heures à Hanoï, l’artiste Thu Van Tran a été invitée à concevoir une programmation spécifique. Elle a convié 4 artistes vidéastes vietnamiens, et un artiste grec au sein d’un programme intitulé D’un sud-est vers un autre sud-est.

Programmation

Biographies artistes

  • Minh Quý Trương est né en 1990 à Buon Ma Thuot, sur les hauts plateaux du centre du Vietnam. En 2008, il intègre l’Université de théâtre et de cinéma de Hô-Chí-Minh-Ville pour étudier la mise en scène. Il quitte la formation à l’issue de la première année pour se lancer dans le cinéma indépendant. En 2012, il intègre la promotion de l’AFA (Asian Film Academy, Busan International Film Festival) et participe en 2016, avec Mars in the Well, à la sélection Berlinale Talents du festival international du film de Berlin. Actuellement, il fait partie de l’équipe à Ga0, un lieu d’expositions à Hô-Chí-Minh-Ville.

  • Quynh Dong est née en 1982 à Hai Phong, le port maritime de Hanoï. Diplômée en 2004 en design graphique à l’école de design de Bienne, elle poursuit ses études en Suisse par un cursus en beaux-arts à la Haute école des arts de Berne puis à l’université des arts de Zürich. En 2013, elle intègre la résidence de la Rijksakademie à Amsterdam. C’est dans la culture pop que Quynh Dong collecte le matériau de ses œuvres ; tableaux laqués, calendriers du Nouvel An, miniatures décoratives, jouets pour enfants, tropes des feuilletons populaires sont brassés et superposés pour créer des paysages aux motifs culturels improbables.

  • Né en 1986 à Đắk Lắk, actuellement basé à Hô-Chí-Minh-Ville, Công Tùng Trương obtient en 2010 son diplôme de l’université des beaux-arts, spécialisé en peinture sur laque. Sa pratique, depuis délibérément plus intuitive, s’est étendue à la vidéo et à l’installation, puisant son inspiration dans la culture spirituelle, la micro-histoire, le chamanisme, les fantômes.

  • Que Chi Trương (née en 1987) est titulaire d’une maîtrise d’études cinématographiques de l’université Paris III : Sorbonne Nouvelle. Active dans le monde des arts visuels et du cinéma en tant que cinéaste, artiste et commissaire, sa pratique examine le spectacle de la violence quotidienne au Vietnam et se penche sur la relation complexe entre les archives, la mémoire et l’imagination. Que Chi Trương est, depuis 2015, membre du conseil d’administration du collectif Nhà Sàn, une initiative artistique issue du plus ancien espace à vocation artistique, à but non lucratif, de Hanoï. Elle est également professeur de cinéma à l’université de théâtre et de cinéma de Hanoï.

  • Né en 1967 à Athènes, Dimitris Tsoumplekas est photographe et vidéaste. Son travail porte principalement sur l’interaction entre le privé et le public, et sur la façon dont notre environnement - tant personnel que collectif - façonne l’expérience individuelle et sociale. Le paysage, au sens propre comme au sens figuré, domine sa pratique.
    Il est membre du collectif Depression Era qui a notamment participé à la Biennale de Thessalonique (2015) et au Festival Culturescapes à Bâle (2017). En 2018 et 2019, Thu Van Tran et Dimitris Tsoumplekas participent à l’exposition collective Anatomy of Political Melancholy (cur. Katerina Gregos) à la Fondation Schwarz (île de Samos) puis au conservatoire d’Athènes.

Partager cette page sur :FacebookTwitter