Le Crédac

Musée éclaté de la presqu’île de Caen
Exposition multi-site

Katinka Bock

Commissariat : Claire Le Restif

Parmi quinze institutions culturelles associées au MéPIC, le Musée éclaté de la Presqu’île de Caen, le Centre d’art contemporain d’Ivry – le Crédac a invité l’artiste Katinka Bock à proposer une œuvre spécifique sur le site de la commune d’Amfreville.

Avec une très grande simplicité formelle, les sculptures et installations de Katinka Bock offrent une réflexion sur le contexte dans lequel elles s’inscrivent. Elle a recours à des matériaux élémentaires comme la céramique ou le bois et expérimente de nouveaux processus de création, laissant parfois aux éléments naturels (pluie, temps de séchage) le soin d’influer sur la forme finale. « La manière dont Katinka Bock parvient à évoquer une réalité sociale n’est jamais immédiate, mais prend le chemin ou le détour d’une réflexion formelle » (Patrick Javault).

Atlantik, Kreise (Atlantique, cercles), est une installation en deux sculptures, Grosse Kreise, des grands cercles, et A and I, des lettres graphiques ou des initiales qui évoquent les pronoms « un » et « je ». Placés en regard, les deux conteneurs se répondent par un jeu de correspondances formelles et matérielles pour interroger la question de la relation, du partage. Le titre de l’œuvre évoque l’Atlantique, appréhendé comme une surface qui délimite les continents, sépare les territoires tout en restant un espace de circulation et de communication, un lien entre les deux rives, entre les êtres et les choses. À travers divers outils (la balance, le tréteau, le compas), l’artiste imagine une mise en scène à la signification ouverte dans laquelle elle interroge les éléments du paysage : le point de vue, l’attente, l’horizon.


Le MéPIC

15 Artistes
15 Pavillons
15 Kilomètres
15 Communes
15 Institutions Culturelles


Un musée à ciel ouvert constellé de quinze pavillons faits de conteneurs investis par quinze institutions culturelles normandes et franciliennes et installés dans un paysage portuaire réparti sur quinze communes normandes.

Le MéPIC est un projet artistique inédit et innovant proposé par le Laboratoire de l’art et de l’eau, unité de recherche de l’école supérieure d’arts & médias de Caen/Cherbourg. Il s’étend sur le territoire de quinze communes sur quinze kilomètres, du centre historique de Caen jusqu’à la Manche.
Soutenu notamment par la Communauté d’agglomération Caen la mer, la Ville de Caen, la Région Basse-Normandie et le Département du Calvados, il s’inscrit dans une relation géographique au territoire de l’agglomération caennaise. Ce projet vise à désacraliser l’espace muséal, en refusant l’idée du seuil et de l’entrée du musée.

Quinze institutions culturelles de haute et Basse-Normandie et d’Ile-de-France ont ainsi été sollicitées pour le choix des artistes qui matérialisent une réflexion autour des thèmes de l’eau, de l’impressionnisme et du rapport au site en investissant des conteneurs, contenants ou contenus de l’oeuvre.
Ces quinze pavillons sont autant de galeries installées dans le paysage. Chaque galerie devient alors l’occasion d’une histoire singulière en dialogue avec les autres productions artistiques ainsi qu’avec le scénographique paysage de la presqu’île de Caen, ensemble de lumière, de terre et d’eau.


Dans le cadre du festival Normandie Impressionniste.

Biographie artiste

  • Née en 1976, Katinka Bock vit et travaille à Paris.

Partager cette page sur :FacebookTwitter