Le Crédac

Simon Boudvin

Grâce au «programme de résidences d’artistes» de la Région Île-de-France et au soutien de la Ville d’Ivry-sur-Seine, le Crédac concrétise son projet d’une résidence d’artistes pour une recherche sur le territoire qui vient compléter le projet du Crédac. Cette résidence contribue à mettre en relation l’artiste avec l’équipe permanente du Crédac, à mettre en place des projets sur le territoire et d’accompagner l’artiste dans son parcours professionnel.

L’artiste Simon Boudvin participe à la première résidence de recherche à la Manufacture des Œillets pour une durée de 10 mois. Depuis son atelier, l’artiste a engagé un travail photographique sur la ville, croisant son intérêt pour l’architecture et l’écologie urbaine, dans l’esprit de celui mené depuis 2011 à Bagnolet et Montreuil avec la cartographie du développement d’une population d’ailantes. Débutée en novembre 2019, sa résidence prend la forme d’une enquête photographique dans les cités de l’Office Public de l’Habitat (OPH) d’Ivry, leurs espaces de rencontres, de convivialités, d’associations, entre les cellules domestiques et l’espace public. Le travail de l’artiste s’appuie sur des rencontres avec les acteurs du territoire et des explorations, sur place et dans les plans, pour dénicher et représenter ces espaces. Du temps de l’exploration dans les quartiers d’Ivry au temps de l’atelier consacré à l’édition d’images, à la réflexion et aux rencontres publiques, cette résidence est l’occasion de partager le regard de Simon Boudvin sur la ville.

Biographie artiste

  • Simon Boudvin (né en 1979) vit et travaille à Bagnolet. Il a étudié à l’école des Beaux-arts de Paris dans l’atelier de Giuseppe Penone et à l’école d’architecture de Paris-Malaquais. Il enseigne depuis 2007 dans différentes écoles d’architecture et actuellement à l’École nationale supérieure de paysage de Versailles. Son travail émerge à la croisée de ces différents champs, attentif aux mutations des territoires qu’il parcourt. Il procède tantôt à leur relevé détaillé, tantôt à leur reconstitution, à l’exercice de leur description, à leur photographie. Ses recherches font la matière de ses livres. Ses sculptures articulent des réflexions sur l’invention et la circulation des matériaux, sur les techniques de construction et sur l’histoire socioculturelle de l’architecture. Ses œuvres sont exposées dans différents centres d’art en France (Les Capucins, Embrun en 2018 ; au SHED, Centre d’art contemporain de Normandie en 2019), mais aussi à l’étranger (MAC, Montréal, 2017).

Partenariats

Région Île-de-France, Ville d’Ivry-sur-Seine

    Partager cette page sur :FacebookTwitter