Le Crédac

Royal Garden 2
Saison 2

A Constructed World

Graphisme : Mathias Schweizer

Développement : Lionel Dourt

Commissariat : Étienne Bernard, Claire Le Restif Artiste associé : David Evrard

Royal Garden est un prolongement en ligne du projet artistique du Crédac.
Empruntant son titre au restaurant futuriste mis en scène par Jacques Tati dans Playtime, Royal Garden est un projet artistique hirsute, un lieu de production de sens pluridisciplinaire, un cadavre exquis critique, théorique et artistique.
Royal Garden a connu 10 « saisons » entre 2008 et 2018.

Etienne Bernard a mis en place un Royal Garden dans Royal Garden en invitant A Constructed World, duo australien mi graphistes - mi artistes, qui eux-mêmes proposent à des critiques, historiens, engagés dans l’art contemporain de commenter régulièrement une série de pamphlets comme « crise, nationalisme, stupidité, ignorance… ».

Les auteurs invités par ACW sont : Sébastien Pluot, François-Eudes Chanfrault, Hu Fang, Claire Fontaine, Justin Clemens, Elisabeth Lebovici, Claude Closky, Manuel Cirauqi, Heman Chong, Marie Muracciole.
Etienne Bernard invite également l’artiste Raphaël Zarka, et co-écrit un texte sur le Land art avec Antoine Marchand.
David Evrard développe son projet I was here but I disappear pendant toute la saison. Son scénario : « En 1977, Tony Manero, jeune ouvrier de banlieue, se rend tout les samedi au 2001 ODYSSEY histoire de montrer à tous qu’il est le dieu vivant de ce parquet lumineux, brique de verres éclairées par le dessous suivant les impulsions de la musique… »
Claire Le Restif invite Bruno Bellec à partager son carnet de notes pour un voyage architectural au Japon. La trame urbaine, la toile internet et son travail plastique se confondent. Isabelle Cornaro nous permet de découvrir autrement sa série Moulages sur le vif.
Mathieu Mercier réagit aux différentes occurrences à la manière d’un cadavre exquis en proposant après le pamphlet Nationalism, l’image Flag on sale.
Pascal Beausse livre un texte poétique L’art c’est un caillou, Véronique Joumard propose un flip book, Peter Regli crée un Reality Hacking n°279 inédit soit un dessin de « jardin royal ». Silvana Reggiardo nous promène sur la série de parking de Ed Rusha (en écho à la proposition de Etienne Bernard et Antoine Marchand), enfin Sabine Canivet nous propose une présentation d’un projet architectural utopiste des années 1970, laissé en désuétude à Ivry : les Tours Riboulet construit par l’Atelier de Montrouge.
Mathias Schweizer a réalisé deux interventions et a crée le visuel du projet sonore de Andrew Sharpley et Noël Akchopté.

Partenariats

Royal Garden est réalisé grâce au soutien de la Région Ile-de-France.

    Partager cette page sur :FacebookTwitter