Le Crédac

Atelierul

Geta Brătescu

Commissariat : Claire Le Restif

Geta Brătescu est une des pionnières de l’art conceptuel en ancienne Roumanie. Pendant le régime communiste, devenu beaucoup plus répressif dans les années 1970, elle a travaillé comme illustratrice et graphiste pour le journal culturel Secolul 20. Vers la fin des années 1970, afin de développer sa pratique artistique, elle loue un studio qui deviendra la scène de ses installations temporaires, performances et productions de films. Dans le célèbre Atelierul (1978), Ion Grigorescu, autre figure majeure de l’art conceptuel roumain, filme la performance de l’artiste qui intervient avec son corps dans la pièce, interagit avec son décor, en le considérant comme un espace vivant, doué de qualités anthropomorphes, avec lesquelles elle se met en relation quotidiennement.

Elle dessine ainsi des objets, qu’elle mesure avec son corps. Sa recherche en art performatif visuel a donné lieu aux séries Towards White (1975), Self-Portrait, Towards White (1975) et From Black to White (1976), où elle occupe la position de l’actrice principale dans diverses séquences théâtrales.

Natasa Petrešin‐Bachelez

Courtesy de l’Estate de Geta Brătescu, Hauser & Wirth et Ivan Gallery Bucharest

Documents

Biographie artiste

  • Née en 1926 à Ploiesti et décédée en 2018 à Bucarest, Roumanie

    Sa succession est représentée par la galerie Hauser & Wirth.

Partager cette page sur :FacebookTwitter