Le Crédac

Le Club des découvreurs

Lorraine Châteaux

Dans le cadre des 30 ans du Crédac, l’artiste ivryenne a invité des amateurs et fidèles du centre d’art à une série d’ateliers de pratique artistique en co-création. Cette proposition qui s’est déroulée en quatre temps, aboutit aujourd’hui à la présentation des réalisations plastiques sous forme d’un ensemble cohérent.

À partir d’une première journée de marche exploratoire, Lorraine Châteaux a proposé d’appréhender la ville par le dessin et le croquis comme une succession d’images et de décors. Cette déambulation à travers la cité a été l’occasion de partager les intérêts de chacun, qu’ils soient bâtiments, rues, points de vue ou cheminement d’un lieu à un autre en suivant les limites géographiques d’Ivry-sur-Seine. Les atmosphères variées qui ont imprimé la mémoire des participants durant cette journée de marche ont servi de point de départ formel aux créations en volume réalisées au Crédac lors des trois sessions suivantes.

Avec divers matériaux à leur disposition évoquant aussi bien les maquettes que les œuvres de Lorraine Châteaux, les participants ont réalisé un ensemble de formes à mi-chemin entre sculpture et projection architecturale à partir de leurs « impressions de ville » condensées lors de la journée de marche. Un travail de concertation a ensuite été mené afin de produire une projection imaginaire d’Ivry-sur-Seine sur un plateau commun. Cette démarche s’inscrit dans la continuité des recherches que Lorraine Châteaux mène avec ses œuvres. Son travail de sculptrice se nourrit de l’environnement architectural hors-norme dans lequel elle a grandi : « J’ai vécu pendant près de vingt ans dans un logement construit dans les années 1970 par Jean Renaudie et Renée Gailhoustet dont l’architecture, en pointe ou en étoile, ne permettait pas au mobilier de s’encastrer correctement. De cette inadaptation se sont forgées en moi l’envie et la nécessité de repenser les objets et les formes qui nous entourent. »

Biographie artiste

  • Lorraine Châteaux est née en 1986 à Paris. Diplômée de la Villa Arson à Nice, elle vit et travaille à Ivry-sur-Seine. « Lorraine Châteaux crée des espaces autonomes, des mini-architectures jouant avec l’esthétique des showrooms, stands, voire corners de grands magasins. Elle y intègre, sous forme de display, des objets du quotidien. Elle se les approprie et les détourne, afin de produire des objets à la marge, pas totalement fonctionnels […] Le design est l’un de ses terrains de jeux préféré, même si elle se dit plus intéressée par le rayon bricolage du BHV. […] Les multiples références se rencontrant dans le travail de Lorraine Châteaux se renvoient l’une à l’autre comme des boules de flipper, ou comme les « Blps » de Richard Artschwager disséminés dans l’espace, tant celui de la ville que celui de l’exposition. Mais face à chacune de ses œuvres, le visiteur a le sentiment troublant d’avoir pénétré un diorama, et d’en être l’un des composants. » Daria de Beauvais

Partager cette page sur :FacebookTwitter