Le Crédac

Espace de l’objet Vs Objet de l’espace

Vincent Lamouroux et Gyan Panchal

Vincent Lamouroux et Gyan Panchal sont intervenus selon une thématique inspirée de leurs propres créations. À travers les notions de sculpture, d’espace, d’outils, d’environnement et de paysage, les artistes ont développé des séances de travail avec les élèves afin que ces derniers puissent avoir une pratique plastique de l’art contemporain et travailler à l’intérieur d’un processus artistique.

Vincent Lamouroux est intervenu au centre de loisirs Solomon à Ivry pendant une semaine lors des vacances scolaires de février ainsi qu’auprès d’une classe de 6e du collège Politzer à Ivry pendant les mois de mars et d’avril. Objet de l’espace, objet créé et approprié comme possible jeu. Mise en installation d’un environnement familier, détourné en espace fictif et ludique… Vincent Lamouroux a conduit les enfants et les jeunes à transformer et à créer leur propre espace par le détournement. Gyan Panchal est intervenu dans quatre établissements scolaires d’Ivry : une classe de CM2 de l’école élémentaire Barbusse, une classe de CM2 de l’école élémentaire Solomon, une classe de 6edu collège Molière, une classe de 3e du lycée polyvalent Fernand Léger, et dans un établissement scolaire du Kremlin-Bicêtre auprès d’une classe de 1re arts plastiques du lycée Darius Milhaud. Travail sur des matériaux standards composant notre environnement quotidien ; glissement de l’industriel à l’archaïque, à l’organique ; transformation d’un objet minimal, fonctionnel, manufacturé en une sculpture fictionnelle en perpétuel devenir… Gyan Panchal a amené les élèves à la réalisation d’objets questionnant le retour possible ou non de l’artificiel au naturel. La valorisation du projet a donné lieu à une exposition à l’Espace Gérard Philipe dans le centre Jeanne Hachette à Ivry-sur-Seine du 28 avril au 14 mai 2006.

Biographies artistes

  • Vincent Lamouroux (né en 1974, vit et travaille à Paris) est lauréat du prix de la Fondation d’entreprise Ricard en 2006, élabore depuis le début des années 2000, une œuvre nourrie de formes minimales, d’utopies modernistes déchues et de cultures populaires (science-fiction, sport de glisse…). À travers des oeuvres sculpturales épurées et d’envergure, souvent pensées et réalisées pour le contexte de leur exposition, Vincent Lamouroux rend possible de nouvelles spatialités. Son œuvre s’attache « à faire forme autrement », entre sculpture et architecture, imagination et invention, déplacements physiques et transports de l’esprit. L’artiste a présenté son exposition personnelle Grounded au Crédac en 2005.

  • Gyan Panchal (né en 1973, vit et travaille à Eymoutiers) considère ses oeuvres comme des traits d’union entre l’homme et son rapport au territoire, son rapport à la nature. L’artiste aborde la sculpture par le biais du matériau, toujours pauvre, revendiquant une filiation évidente avec les artistes de l’Arte Povera et ceux du mouvement Support / surface. Gyan Panchal travaille avec des matériaux trouvés, des chutes provenant peut-être du reste d’un chantier, des éléments communs que l’on ne voit pas, que l’on n’est pas censé voir. Depuis près de vingt ans, il tente de les rendre visibles en leur donnant des formes.

Partager cette page sur :FacebookTwitter