Le Crédac

Royal Garden 5
Vegetal Passion

Exposition collective

Artistes : Darren Bader, Gabriele Beveridge, Simon & Tom Bloor, Marcel Broodthaers, Koenraad Dedobbeleer, Andreas Ervik, Ditte Gantriis, Pierre Huyghe, Jiří Kovanda, Margaret Lee, Tobias Madison,Mathieu Mercier, Jessee Moretti, Katja Novitskova, Oliver Osborne, Edgar Orlaineta, Nam June Paik, André Piguet, Mandla Reuter et Florian Slotawa

Graphisme : Jérémy Muratet-Decker

Développement : Jérémy Muratet-Decker

Commissariat : It's Our Playground (Camille Le Houezec & Jocelyn Villemont)

Royal Garden est un prolongement en ligne du projet artistique du Crédac.
Empruntant son titre au restaurant futuriste mis en scène par Jacques Tati dans Playtime, Royal Garden est un projet artistique hirsute, un lieu de production de sens pluridisciplinaire, un cadavre exquis critique, théorique et artistique.
Royal Garden a connu 10 « saisons » entre 2008 et 2018.


Vegetal Passion est une exposition en ligne qui propose de considérer l’espace d’exposition comme étant le milieu naturel des œuvres d’art. Le duo d’artistes et commissaires It’s Our Playground (Camille Le Houezec & Jocelyn Villemont) envisagent cette 5è édition de Royal Garden comme une jungle ambiguë dans laquelle se côtoient sans hiérarchie propositions d’artistes, photographies d’archive et images glanées sur internet.

Mélangeant habilement plantes et œuvres, œuvres à plantes et « plantes d’exposition », cette proposition curatoriale tend à jeter un regard neuf sur les pratiques horticoles en milieu institutionnel, de plus en plus d’actualité. En effet si les blogs regorgent d’images de plantes, reprises pour leurs qualités graphiques, elles ont aussi envahi les galeries d’art, les artistes les appréciant pour leur valeur plastiques, mais aussi leur référence à une certaine nature domestiquée et à un questionnement sur la fonction décorative des œuvres d’art.
A l’origine, ce projet s’appuie sur des photographies d’expositions (issues notamment des fonds Marc Vaux et Cahiers d’Art de la bibliothèque Kandinsky) des années 1940-1960, époque de pré-standardisation muséographique, durant laquelle les plantes décoratives semblaient naturellement ponctuer les salles d’exposition.
Cette exposition prend aussi en compte la récente prolifération de plantes d’intérieur dans les œuvres d’artistes contemporain. Ainsi, aux images de plantes et images d’archives d’exposition viennent s’entremêler des images d’œuvres récentes ainsi que des projets spécifiques d’artistes, notamment Laura Aldridge, Ditte Gantriis, Hayley Tompkins, Travess Smalley et Pedro Wirz, invités à produire des séries d’images en résonance avec leur pratique artistique.
Vegetal Passion apparaît comme une jungle domestiquée et digitale dans laquelle toutes ces images de natures différentes sont à découvrir et dénicher. Cette exposition se métamorphosera ensuite au gré des saisons : comme dans un jardin d’hiver, nous constaterons son évolution pendant un an et observerons les diverses propositions des artistes invités et les choix des commissaires.


Avec des nouvelles productions de Laura Aldridge, Ditte Gantriis, Hayley Tompkins, Travess Smalley et Pedro Wirz.
Textes de Dorothée Dupuis et Aurélien Mole.

Partenariats

Royal Garden est réalisé grâce au soutien de la Région Ile-de-France.

    Partager cette page sur :FacebookTwitter