Le Crédac

Diagonales

Carine Klonowski

Un atelier de création artistique autour de l’observation des pierres, de la recherche et des technologies numériques mené par l’artiste Carine Klonowski avec la classe de CM2 d’Éric Chatron de l’école Joliot-Curie A d’Ivry-sur-Seine.

Dans le prolongement de ses recherches personnelles, l’artiste propose aux élèves 6 séances prenant comme point de départ l’observation des pierres. Suite à la découverte de la collection minéralogique du musée des Mines - ParisTech, les élèves développent une multitude de recherches plastiques, théoriques et fantastiques à partir des pierres et roches qu’ils glanent au quotidien. Ces explorations individuelles participent à la construction de récits et d’objets qui constituent le cœur d’une surprenante œuvre collective. Les différentes étapes de ce cheminement se font et se défont sous l’œil de la caméra de Carine Klonowski.
L’écrivain, poète, critique et sociologue Roger Caillois explique que les hommes se sont toujours intéressés aux pierres - pour des raisons techniques, médicinales, esthétiques, symboliques ou encore mystiques. Celles-ci sont depuis longtemps utilisées et recherchées pour ces multiples usages, et sont également synonymes de recherche. Qu’il s’agisse de les trouver, de les extraire, de les ouvrir, mais aussi de les étudier, de les faire parler, d’y trouver sens et images… Cette manière de penser n’est pas étrangère au concept de sérendipité, auquel nous sommes régulièrement confrontés via la navigation sur internet, en tombant d’hyperlien en hyperlien, sur une information que l’on ne cherchait pas. La sérendipité est donc « le fait de trouver autre chose que ce que l’on cherchait ». Si l’on en revient aux pierres et à Roger Caillois, elles semblent contenir, dans leurs histoires, interprétations et appréciations multiples les bases de la sérendipité.

Vidéo(s)

Diagonales, vidéo réalisée lors de la résidence menée par Carine Klonowski avec les élèves de la classe de CM2 de l’école Joliot-Curie A à Ivry-sur-Seine.

Biographie artiste

  • Carine Klonowski (née en 1989, vit et travaille à Chelles) est diplômée de l’École Européenne Supérieure de l’Image d’Angoulême en 2012. En parallèle de sa pratique artistique, Carine Klonowski a mené entre 2013 et 2016 un cursus de recherche en Lettres et Arts à l’Université Paris VII, consacré à l’étude du dégradé coloré, de la peinture classique aux pratiques artistiques contemporaines.
    Son travail se développe autour de questions relatives à l’image et à ses modes d’apparition, de réception, de transmission et de duplication. Elle en étudie et manipule les composantes essentielles – lumière, couleur, temps, figuration, abstraction. À travers l’installation, la vidéo et l’image imprimée, elle réalise un travail d’atmosphère dans lequel elle active ses pièces, par des textes ou des performances. Sa pratique est autant marquée par la peinture romantique et le colorfield que par la littérature, le cinéma de science-fiction et le jeu vidéo. Plus récemment, ses recherches s’axent sur le médium de l’écran, sur les dispositifs technologiques de transmission et d’affichage de l’image. S’appuyant notamment sur les théories des software studies et de l’archéologie des média, elle vise une exploration à la fois critique et sensible d’un technotope ou mediascape, un monde dans lequel l’écran affecte écosystèmes, humain et paysage, et inversement.
    Elle est également co-fondatrice des éditions sun7 – maison d’édition indépendante axée sur la manipulation du livre et de l’image – et membre du collectif curatorial Le Syndicat Magnifique – principalement actif en Île-de-France.
    www.carineklonowski.net

Partenariats

Ce projet a été conçu en partenariat par le Centre d’art contemporain d’Ivry - le Crédac et l’école Joliot-Curie A d’Ivry-sur-Seine. Il bénéficie de la Direction des services départementaux de l’Éducation nationale du Val-de-Marne.

    Partager cette page sur :FacebookTwitter