Le Crédac

The climate control and the summer of love

Olivier Dollinger

Le film repose sur une action unique menée par une performeuse plongée dans un décor se jouant des codes du studio d’incrustation à fond vert, utilisé pour produire les effets spéciaux. Le costume et le masque que porte la performeuse opèrent des similitudes avec la figure du spectre dans les premiers films muets, son action se réduisant à produire et maintenir en apesanteur une simple bulle de savon au dessus d’une table de verre. Seule forme produite dans le studio d’incrustation, la bulle, en lutte avec la gravité et sa disparition inéluctable, renvoie d’une part à son motif utilisé dans la peinture classique, mais aussi à une possible vanité contemporaine liée à notre relation aux images à travers leur virtualité, leur apparition et disparition quotidiennes. Dans ce micro ballet, entre un corps et une bulle, une co-présence s’affirme petit à petit estompant les repères pour savoir qui de la bulle ou du personnage soutient l’autre.
Olivier Dollinger 2016.

Avec le soutien de : Pavillon Neuflize OBC, laboratoire de création du Palais de Tokyo, FNAGP Soutien à la Création, CNAP Aide à la recherche. Jeudi 6 octobre à 19h : Projection et rencontre avec Olivier Dollinger

Share this page on:FacebookTwitter