chargement/loading
le Crédac /

  • Infos
  • Expositions
  • Événements
  • Publics
  • Éditions
  • Presse
  • Nos missionss
  • RG
  • Apocalypso
  • Ana Jotta
    TI RE LI RE

    Du 8 avril au 26 juin
    Vernissage le jeudi 7 avril 2016
    de 17h à 21h


    Télécharger le communiqué de presse (PDF)
    Télécharger la feuille de salle (PDF) 




    Ana Jotta vit et travaille à Lisbonne où elle est née en 1946. Elle développe une oeuvre passionnante et protéiforme à travers laquelle elle explore une multitude de médias artistiques (peinture, sculpture, photographie, installation) et des techniques traditionnellement associées aux arts mineurs (broderie, poterie), démantelant ainsi l’idée d’un style univoque et reconnaissable. Dans une démarche d’appropriation, elle collectionne objets, iconographies ou titres d’autres auteurs, et redéfinit ses propres oeuvres à chaque nouvelle exposition.

    Au Crédac, elle présente quelques unes de ses séries emblématiques, parmi lesquels les Jotas. S’amusant de son homonymie avec la lettre « J », dite jota en langue portugaise, elle récolte et façonne depuis toujours des sculptures hétéroclites à la forme courbe de la lettre, qu’elle présente en familles. Autre série, les écrans de projection, peints ou dessinés à la main, représentent des motifs décoratifs façon papier peint, des paysages ou des personnages. Leurs titres, tels Il Profumo della Signora in Nero et Le Bonheur des tristes, ouvrent des perspectives narratives.

    Ana Jotta déstabilise toute frontière entre l’art et la vie. Glaneuse, elle subvertit références, citations et objets trouvés, créant une oeuvre fertile et iconoclaste. Faire, toujours faire semble être une constante devise dans l’élaboration de son travail artistique, aussi modeste que prolifique.


    Biographie

    Après des études artistiques à l’Ecole des Beaux Arts de Lisbonne (1965-68) et à l’Ecole d’Architecture et d’Arts Visuels de l’Abbaye de la Cambre à Bruxelles (1969-73), elle embrasse dans les années 1970 une carrière d’actrice et de scénographe (théâtre, cinéma) avant de se consacrer aux arts visuels à partir des années 1980.

    Elle a notamment bénéficié d’une exposition rétrospec­tive au Museu de Serralves, Porto (2005) et d’exposi­tions personnelles à Culturgest, Lisbonne (2016, 2012), ou encore au 8 rue Saint-Bon (2015) et à Level One, gb agency, Paris (2013).


    Coleção da Caixa Geral de Depósitos, Lisbonne / Fundação Calouste Gulbenkian, Lisbonne / Fundação EDP, Lisbonne / Fundação de Serralves - Museu de Arte Contemporânea, Porto / Collection du Fonds régional d’art contemporain Île-de-France. 

    Avec le soutien de Camões - Instituto da Cooperação e da Língua, Portugal.
     


    Partenaire média : CURA / SLASH

    Partenaire du vernissage :

    Infos /
    Expositions /
    Événements /
    Publics /
    Éditions /
    Presse /
    Royal Garden /